Sylvie Chaloux

Sylvie Chaloux

Accroître la responsabilisation personnelle

Le développement de la personne a toujours été le pivot central de la vie de Sylvie Chaloux, pour qui l’écoute et la connaissance de soi demeurent un monde inspirant et porteur de sens.

Au fil de ses expériences professionnelles dans le milieu de l’éducation, elle est sensibilisée à l’importance de développer l’authenticité dans les rapports humains pour amener au changement. Enseignante au primaire, elle constate qu’un élève apprend plus facilement s’il a un lien significatif avec l’adulte. Inspirée par les écrits de Carl R. Rogers, notamment Liberté pour apprendre, elle instaure un climat de classe axé sur l’empathie et l’autonomie qui favorise des apprentissages significatifs et personnels. En dirigeant une école pendant plusieurs années, elle concrétise ce en quoi elle croit : une relation ne peut être pleinement satisfaisante que si le dialogue tend vers l’acceptation et la compréhension de l’autre dans l’instant présent.

Animée par le besoin d’approfondir la qualité du lien, Sylvie Chaloux a toujours misé sur l’écoute pour saisir le monde intérieur de l’autre et se reconnaître dans une humanité commune. Sa démarche repose aussi sur le pouvoir de la responsabilisation personnelle : comprendre et reprendre sa responsabilité est, à ses yeux, la pierre angulaire pour dénouer les conflits. En médiation, elle a la conviction qu’en partageant avec vulnérabilité et audace ce qui nous anime profondément, nous pouvons créer un espace nouveau où tout redevient possible.

En plus d’un baccalauréat et d’une maîtrise en art dramatique, Sylvie Chaloux possède un baccalauréat en enseignement et un DESS en administration de l’éducation. Initiée à la méditation il y a plus de 20 ans, elle est formatrice certifiée du Centre international pour la Communication Non Violente (CNVC) depuis 2018. À l’invitation de Robert Bouchard et Marcelle Bélanger, elle décide de rejoindre le Groupe Conscientia afin de continuer à former et à accompagner les gens dans leur démarche d’exploration intérieure.